Image de Annie Spratt

Cours Emmanuelle Brière

Cours Mettre fin à vos schémas de souffrance inutile > partie 1 > qu'est ce que je me raconte ?

Partie I : Mettre fin à vos schémas de souffrance inutile

2ème lecture

Qu'est-ce que je me raconte ?

Peu d'entre nous ont développé un esprit assez alerte pour se poser une question telle que : « Qu'est-ce que je suis en train de me dire en ce moment ? » « Qu'est-ce que je me suis dit au cours de la dernière décennie de ma vie ? » Ces questions sont le début d'un cheminement intérieur et cette enquête de l'instant renforce l'esprit. L'enquête construit le muscle de cette autoréflexion. De plus en plus, il vous sera naturel de reconnaître simplement : « Je me raconte la même vieille histoire. L'histoire « J'ai tort ou ils ont tort » ou « Je suis nul(le) ou il (elle ) est nul(le) » ou « Je devrais être ailleurs, ils devraient être ailleurs ». Quand je pense, je pense, je ne suis plus en contact avec l'instant vivant.

Reconnaissant cela, il y a un moment où c'est à vous de choisir. C'est la croisée des chemins. C'est un moment d'ouverture. Quel que soit le sentiment sous-jacent au scénario, quel que soit le sentiment qui dynamise le scénario ou maintient le scénario en place pour vous protéger de vos propres sentiments, tout est suspendu et vous ressentez directement tout ce qui apparait ici et maintenant. Vous plongez dans cela et sous cela. Vous pouvez découvrir la tristesse sous la peur ou la colère sous le chagrin.

Dans votre volonté d'expérimenter directement ce qui apparaît sans raconter aucune histoire à ce sujet, vous développerez une force vive profonde. C'est la porte pour faire l'expérience de votre cœur véritable, de votre être pur, radieux et toujours libre.