Image de Annie Spratt

Cours Emmanuelle Brière

Cours Mettre fin à vos schémas de souffrance inutile > partie 2 > exercice d'investigation 

Partie II : Mettre fin à vos schémas de souffrance inutile

exercice d'investigation

Écrivez vos réponses à ces questions répétitives. Prenez 5 à 10 minutes pour chaque question. Posez-vous la question à plusieurs reprises et notez toutes les réponses qui se présentent. Ne vous corrigez pas et ne jugez pas vos réponses.

Ceci est juste pour vous. 

Personne ne lit vos réponses et vous n'avez pas besoin de les montrer à qui que ce soit . 

 

1 - Offrez-vous la sécurité de votre propre enquête privée. En ce moment, que ressentez-vous émotionnellement ? Permettez à votre attention d'aller directement dans cette émotion, quelle qu'elle soit. Il peut s'agir de colère, de peur ou de tristesse. C'est peut-être le désespoir. Soyez prêt à aller en dessous. Entrez sous l'émotion pour découvrir ce qu'il y a d'autre ici, en dessous.

 

2- Si vous n'êtes pas conscient d'une émotion particulière, y a-t-il une sensation dans votre poitrine, votre ventre ou votre gorge dont vous pourriez réellement vous rapprocher, à laquelle vous pourriez entrer ou vous ouvrir ? Il n'y a pas de bonne réponse, vous commencez simplement là où vous êtes. Tout ce que vous ressentez est le début de votre enquête.

3- Si vous ne ressentez rien en ce moment, y a-t-il un souvenir que vous avez qui génère ou évoque une émotion particulière ? Laissez-vous avoir ce souvenir. Quelle émotion naît de la mémoire ? Est-il possible en ce moment, de mettre de côté l'histoire dont on se souvient et d'entrer dans cette émotion ? Si vous n'êtes toujours pas conscient d'un quelconque sentiment, demandez-vous : « Qu'y a-t-il sous l'engourdissement ou le vide ?

Ceci termine la partie II de Mettre fin à vos schémas de souffrance inutile.