Image de Ed Robertson

Gratitude

INFINIE EN MON COEUR

***
ebrushe.png

Nous sommes les uniques enseignants de notre auto-connaissance : les apparents autres ne peuvent que nous témoigner du goût de leurs propres découvertes. L'unité qui se révèle au creux de notre humanité ne peut se transmettre par les mots, c'est une reconnaissance impersonnelle au sein de notre nature personnelle, c'est le lieu quotidien et immédiat de la rencontre émerveillée en soi du Soi, c'est une révélation intérieure jaillissante. Et en même temps nous sommes relation ...

 

Voici les phares éclairés essentiels qui ont jaillis en ma propre lanterne intérieure, me conduisant toujours au plus près du réel.

Nanna Michael

Expérience directe.

C'est auprès de cette Grande Dame, lors d'un séminaire intensif sur l'éveil, que j'ai vécu une expérience directe d'Unité. Tout en moi a éclaté comme un feu d'artifice. " Ma " vie en fut radicalement transformée. Ce jour là le " je suis dans ce Monde et pas de ce monde devint pleinement vivant ".

Capture d’écran 2021-05-14 à 17.25.22.

David Ciussi

Éveil

du feu vivant.

 

Lors de ma première rencontre avec David, je fus ce que j'appelle intégralement foudroyée : m'apprêtant à lui poser une question, je fus en un éclair, comme anéantie par la brulure vive de la flamme intérieure encore sans doute un peu empoussiérée. Depuis le liquide saint vivant ne cesse de gagner du terrain, révélant ainsi à elle-même le goût de l'unité.

Chacune de nos rencontres depuis celle-ci est un festival intime de retour vers ce que je suis en vérité. Nul n'aurait pu prédire cet évènement décicif qui a saisi l'instrument de la vie que je suis pour en faire témoignage.

Mon travail avec lui aujourd'hui est d'en intégrer toute la splendeur pédagogique dans le quotidien, et d'en devenir l'accueil vivant en chaque éternel instant.

Capture d’écran 2019-08-16 à 13.08.05.pn

Soeur Antoinette

Capture d’écran 2019-08-16 à 16.53.33.pn
Poppy avant

Le don de la vie.

 

J'ai probablement entendu sa voix pour la première fois dans le ventre de ma mère. C'est donc la plus ancienne de mes rencontres spirituelles consciente.

Elle était une "veilleuse". Une soeur qui prie et cultive le silence intérieur au sein d'une communauté protestante éclairant les béatitudes.

Je n'oublierai jamais les heures passées à ses côtés pendant mes 15 premières années. Sa voix coloriée par la vieillesse ne cessa de me dire avant que de me l'écrire dans une dernière lettre : "N'oublie jamais Emmanuelle que chacun est l'unique représentant du royaume. Mais si tu ne le rends pas vivant alors cela ne sert à rien, sois vivante, sois la vie". 

Douglas Harding

douglas-harding.jpg

La vision sans tête.

 

J'ai tout de suite aimé son humour enthousiaste et son aisance d'orateur. J'ai été séduite par sa créativité pédagogique. J'ai été captivée par ce qu'il appela "la vision sans tête". Je m'y suis reconnue pour avoir joué tant de temps enfant à un jeu auquel je perdais à chaque fois : il me fallait ouvrir les yeux avant que le paysage que je venais de quitter en les fermant ne réapparaisse. Mes études universitaires en géophysique et approches quantiques dix ans auparavant tentaient déjà de répondre à mes expériences. Douglas Harding y plaça une touche spirituelle des plus interressantes.

Poppy avec feuilles

Claudette Vidal

Coeur à coeur.

Quand j'ai croisé son chemin j'ai été tout de suite été touchée par cette rencontre de coeur à coeur essentielle et radicale qui m'accompagne.  Car c'est bien de cela dont il s'agit avec Claudette : la révélation de l'éveil du coeur. Certes il y a la présence, l'être, l'éveil impersonnel, etc. mais l'essentiel, l'ultime, c'est l'immensité et l'assouplissement incommensurable que mon coeur a touché au cours de nos nombreuses rencontres. L'amour infini nous relie. C'est auprès de mon amie Claudette que l'abandon à ce qui est a connu un si grand oui, et il n'a jamais cessé de grandir depuis.

Le souffle vivant.

 

J'ai tout de suite été frappée par la qualité de sa présence. Il était à l'époque le seul avec Eckhart Tolle à provoquer en moi une telle résonnance : il me suffisait de les voir apparaître et juste se déposer pour l'enseignement, et des éclats de rire jaillissaient, dans une reconnaissance intime et immédiate de l'innocence en moi. 

Sa voix, ou plus exactement, le souffle qu'il m'était offert de pressentir dans sa voix, et l'enseignement qu'elle porte tel un mouvement immobile et tranquille, n'ont jamais cessés de bercer chacun de mes découragements, qui dans sa présence retournaient à la source.

Mooji

1551192589-3d45dca1e137819a1aa429ef3a9fd

Yvan Amar

YVAN4-copie-2_SIM-e1552570024398.jpg

Le rire se fit chair

 

Un des premier livre qui embrasa mon coeur.

Premiers échos d'une unité visitante, une flamme ardente corporelle retrouvée, surprise d'un rire jaillissant venu d'un espace de moi-même jusqu'alors non perçu. Une découverte qui reste aujourd'hui un repère émerveillé.

Capture d’écran 2021-05-14 à 17.34.00.
Capture d’écran 2021-05-14 à 17.34.31.

Premières intuitions.

 

Ce sont les premiers à avoir allumé en moi la graine de l'autre rive.

 

Poppy avec feuilles

Adyashanti

Gangaji