NUE
par Emmanuelle Brière

Je suis le scintillement divin

L’infini immobile en mouvement

Un miracle immédiat renouvelé

L’éternelle magie du vide

 

Je suis ces grains de pierres

Sous chaque élan ensablé

Je suis le vent qui court

Sur chaque joue enlarmée

 

Je suis le trop de mots du sans-mots

Qui crie au mot d’après

Qu’il est le mot d’avant

Je suis le silence entendu

L’entre-mots dénudé

Le parfum de l’absolu

 

Je suis

Tout ce que je ne suis pas

Je suis

Cela

1/1